francoise rosay

Aujourd’hui Françoise Rosay reste à jamais la mémé flingueuse de « Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages », la vielle dame indigne des répliques d’Audiard.

Qui se souvient qu’elle fut une superstar internationale dont les réputations de talent et d’autorité étaient telles que jusqu’au début des années 60 les plus grands studios hollywoodiens l’invitaient à donner des « master class » non pas aux nouvelles recrues mais aux plus grandes stars! Il fallait voir Françoise agiter son inséparable porte-cigarettes sous le nez de Deborah Kerr ou Hedy Lamarr assises à ses pieds, l’écoutant comme un oracle.

Pour les cinéphiles, elle reste l’interprète de Jacques Feyder dont elle était l’épouse.

Elle est la reine des voleuses de scènes, faisant de la moindre réplique une arme redoutable. Qualité sans doute qu’elle tenait de sa mère la comédienne Sylviac réputée comme la pire langue de Paris en son temps.

Françoise Rosay a brillé durant plus de 60 ans, depuis la scène de l’opéra aux répliques d’Audiard. Elle était une star absolue en France, en Angleterre, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Et puis elle fut surtout une des voix de la France libre, pourchassée sans relâche par la gestapo pour son émission radiophonique « Une française parle aux françaises »

Et tout ceci…ce n’est encore que des détails!

CLIQUEZ SUR LE LIEN CI DESSOUS POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE FRANCOISE ROSAY PAR CELINE COLASSIN

fichier doc 207 FRANCOISE ROSAY

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Laminutefilm |
animevfvostfr |
Ich und Kaminsky |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leschroniquesdegabi
| Movie's Analyse
| Horror Zone