rossana podesta

Parce qu’elle avait « soufflé » à Marilyn Monroe une rôle qu’en réalité elle ne voulait pas, celui d’Hélène de Troie, Hollywood considéra Rossana Podesta comme une superstar italienne du rang des Loren, Magnani, Pierangeli ou Lollobrigida.

Et parce qu’elle était sanctifiée par Hollywood, Cinecitta la considéra comme une superstar internationale au même titre que les copines déjà citées.

Pourtant, la belle devait sa gloire mondiale à un petit film mexicain que personne n’attendait et encore moins vu venir!

La belle dont on vantait unanimement la beauté au détriment, souvent de son art d’actrice ne devait sa notoriété ni à Rome ni à Hollywood ni même à un mari parfois son partenaire et parfois son metteur en scène qui, taraudé par le syndrome de Pygmalion, voulait à tout prix faire d’elle une star, ce qu’elle était déjà, en l’entraînant sur les chemins risqués d’une créativité douteuse.

Le temps passant, Rossana préféra au cinéma cette autre passion plus enrichissante qu’était le grand amour.

CLIQUEZ SUR LE LIEN CI DESSOUS POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE ROSSANA PODESTA PAR CELINE COLASSIN

215 ROSSANA PODESTA

pas de réponses

Laisser un commentaire

Laminutefilm |
animevfvostfr |
Ich und Kaminsky |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leschroniquesdegabi
| Movie's Analyse
| Horror Zone