angie dickinson

Angie Dickinson réussit la prouesse d’être trente ans durant une actrice célèbre tant pour sa beauté que pour son talent et mener une carrière intéressante tout en étant très populaire.

Pourtant, et c’est là tout son paradoxe, le public n’avait pas une image très précise de la belle Angie.

Transfuge de la télévision qu’elle n’abandonnera jamais on n’est pas sûr qu’il s’agisse, pour commencer, d’une actrice de télévision qui fait du cinéma ou le contraire.

Ensuite, elle refuse avec véhémence, brune de naissance, de devenir une blonde platine à la Marilyn au grand dam des studios. Mais elle devient quand même officiellement blonde pour se couler dans le moule de blonde distinguée laissé vacant par Grace Kelly. Moule déjà très encombré par Martha Hyer.

Angie Dickinson tient essentiellement à l’écran de rôles de femmes très belles mais sachant se tenir. Toujours parfaitement coiffée, habillée avec recherche et sans ostentation elle jette un regard à la fois navré et compatissant sur les mâles embrouilles de ses partenaires. Angie ne chante pas, ne danse pas, ne fait pas rire. Epouse irréprochable, maîtresse assumée elle est la droiture même dans des films graves et ce n’est pas un hasard si elle fut l’héroïne de la première série « Femme Flic ».

Un personnage policé et fermement arrimé à son quant à soi sur les écrans où elle fut vendue, autre paradoxe comme « les plus belles jambes du monde »

Un autre des paradoxes Angie Dickinson est qu’elle était un pilier de Las Vegas, passant du lit de Frank Sinatra à celui de Dean Martin avant de  les plumer au poker.

Il n’est pas impossible que tout compte fait, le Sergent Anderson ait été plus passionnant encore dans la vraie vie qu’à l’image.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE D’ANGIE DICKINSON PAR CELINE COLASSIN

218 angie dickinson

pas de réponses

Laisser un commentaire

Laminutefilm |
animevfvostfr |
Ich und Kaminsky |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leschroniquesdegabi
| Movie's Analyse
| Horror Zone